Dairying history and the evolution of lactase persistence

Pascale Gerbault, Melanie Roffet-Salque

Research output: Contribution to specialist publicationArticle (Specialist Publication)

111 Downloads (Pure)

Abstract

Ce chapitre présente des données archéologiques et biologiques permettant de retracer l’histoire de l’utilisation des laitages et l’évolution de la persistance de l’enzyme lactase, responsable de la digestion du lactose, dans les populations européennes. Nous faisons état de recherches archéologique, anthropologique et de génétique évolutive, expliquant les méthodes d’identification de résidus laitiers dans des poteries archéologiques ainsi que l’évolution de la persistance de la lactase chez certaines populations humaines. Ces observations montrent que le lait des animaux domestiques était exploité dès les débuts de la domestication au néolithique, tandis que les échantillons d’ADN ancien humain provenant de ces mêmes périodes suggèrent que ces populations européennes étaient majoritairement intolérantes au lactose. Ceci contraste avec la distribution moderne de la persistance de la lactase, la majorité des populations européennes étant tolérantes au lactose.
Translated title of the contributionDairying history and the evolution of lactase persistence
Original languageFrench
PagesS19-S24
Number of pages6
Volume52
No.Supplement 1
Specialist publicationCahiers de Nutrition et de Diététique
PublisherDanone
DOIs
Publication statusPublished - Dec 2017

Fingerprint Dive into the research topics of 'Dairying history and the evolution of lactase persistence'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this