L'homme est-il une machine comme les autres ?

S Allouche

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingConference Contribution (Conference Proceeding)

Abstract

L’homme est-il une machine comme les autres ? Cette question semble en apparence toute simple : on se pose une question sur la nature de l’homme comme on demanderait si une voiture ou un ordinateur est ou n’est pas une machine comme les autres. Mais, parce que la question porte sur « l’homme », c’est-à-dire « nous », le terrain est en réalité rempli de mines, qu’il va falloir soigneusement découvrir et désamorcer. D’abord, la question contient un présupposé : lorsqu’on demande si l’homme est une machine comme les autres, on présuppose qu’il est une machine. Doit-on accepter ce présupposé sans le discuter ? Ensuite, la question fournit elle-même la prémisse d’un raisonnement pratique qui semble tout naturellement en découler : si l’homme est une machine comme les autres, il n’a rien de plus, de mieux, qu’une voiture ou un ordinateur, on peut donc le traiter de la même manière ! Evidemment, personne n’a envie de défendre cela et chacun pense que l’homme a quelque chose de spécial. La réponse qui s’impose d’emblée semble donc être : bah non, l’homme n’est pas une machine comme les autres ! Est-ce la morale qui nous dicte de défendre cette thèse, notre intérêt bien compris, voire un élémentaire instinct de survie ? Quelle que soit l’origine de la force qui nous pousse à répondre ainsi, ne s’agit-il pas d’une force d’illusion qui nous incite à prendre nos désirs pour la réalité ? Autrement dit, un examen purement rationnel et factuel, conduit à la lumière de la logique et de la science, nous permet-il de vraiment défendre que l’homme n’est pas une machine comme les autres ? Et s’il ne le permet pas, si l’homme est bien une machine comme les autres, suit-il nécessairement qu’il peut être traité comme elles ? Si l’on parvient au contraire à montrer que l’homme n’est pas une machine comme les autres, qu’est-ce qui l’en distingue exactement ? Sera-ce toujours le cas, ou bien peut-on imaginer de futures machines non humaines qui seraient différentes des autres machines au même titre que nous ? Ou bien peut-être que l’homme n’est pas une machine… * Quelques auteurs : Isaac Asimov, Arthur C. Clarke, René Descartes, Stanley Kubrick, Julien Offray de La Mettrie, Gottfried W. Leibniz, Mamoru Oshii, Gene Roddenberry, Masamune Shirow, Alan Turing.
Translated title of the contributionL'homme est-il une machine comme les autres ?
Original languageEnglish
Title of host publicationMarathon des sciences, 22e Festival d'astronomie de Fleurance
Publication statusPublished - 2012

Bibliographical note

Name and Venue of Event: Fleurance (Gers), France
Conference Organiser: Roland Lehoucq, Bruno Monflier
Other: 4-10/08/2012

Fingerprint Dive into the research topics of 'L'homme est-il une machine comme les autres ?'. Together they form a unique fingerprint.

  • Cite this

    Allouche, S. (2012). L'homme est-il une machine comme les autres ? In Marathon des sciences, 22e Festival d'astronomie de Fleurance